JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

La Food Review à Tokyo: Steak Ikinari – Steak house Japonais Où l'On Mange Debout

Tokyo Food Review: Ikinari Steak - Standing-Only Japanese Steakhouse

Note de l'Editeur: 
Vous pourriez avoir entendu au sujet du récent rating de cuisine à Tokyo, the "Best City in the World". Eh bien, ce n'est pas juste les gars de Michelin qui paient attention. Phoebe Amoroso, Contributeur AkihabaraNews pèse aussi dans la scène alimentaire de Tokyo, et aujourd'hui: LA VIANDE !

L'UN DES MEILLEURS STEAKS JAMAIS DEGUSTE

Vous devriez savoir que je suis très difficile quand il s'agit de steak. Souvent, je le commande en dépit du fait que je suis invariablement déçue. Donc quand je m'extasie sur un steak, ceci est un repère pour arrêter de s'effondrer, de requinquer et d'écouter (à condition que vous ne soyez pas végétarien bien sûr). Je dois vous avertir qu'il y a beaucoup d'images avec viandes dans la suite de cet article ...

Plus tôt à l'automne, j'ai fais de la randonnée autour de la Makuhari Messe, vaste et caverneux centre de convention pour CEATEC, l'une des plus grandes expositions technologiques et conférences du Japon. C'était accablant et déroutant, geeky et marrant, et il semblait y avoir un peu de crise d'idendité, encapsulé justement par la présence d'un dinosaure robot géant. 

Après être rentrée dans la technologie jurassique, les muscles de mes jambes et mon cerveau s'étaient musclés, et le niveau de faim était arrivé au niveau 11. Sur le chemin du retour, nous nous sommes engouffrés dans le Plena Makuhari Shopping Center via la Kaihinmakuhari Station. Mon compagnon a pointé au restaurant le plus proche et a bougé en sa direction. Je l'ai ignoré.

Même lors de temps désespérés, je dois m'assurer que j'ai investigué tous les restaurants possibles et fait le meilleur choix absolu de plat alimentaire dans ces circonstances. Même en temps désespéré, je pourrais être prête à faire la queue. Donc quand j'ai vu l'Ikinari Steak avec de la viande de porc juteuse éclaboussée au travers de ses fenêtres, des prix exceptionnellement raisonnables, et une rangée de personnes à l'extérieur, je savais que celui-ci était le bon choix. De plus, comment pourrais-je oublier un signe comme celui-ci ...


The Very Steak – Voir Galerie Complète Ici

Mais”, gémit mon compagnon, mortifié par le fait que nous allions attendre encore plus longtemps pour manger. “Mais c'est seulement debout ! Nous avions marché tout le long de la journée."

Je levais les yeux. "Une fois que j'aurai mangé ce steak, je serai bien."

Le Steak Ikinari est le genre d'endroit qui vous fera plus de bien. Les amateurs de steak ici s'unissent. Voici le boeuf avec la façon à laquelle obtenir ce dernier et ne pas vider votre porte-monnaie.


Les clients qui dégustent leur steak – Galerie Complète

Ikinari Steak

Au menu se trouvent 3 tranches de steak: ribeye est le moins cher à 5 yen/gramme (hors taxe), suivi par sirloin (7 yen/gramme), tenderloin (8 yen/gramme) et wagyu (boeuf japonais) sirloin (10 yen/ gramme). Et si vous n'étiez pas certain ? Vous souhaitez examiner d'abord la viande ? Pas de problèmes. Vous êtes amené à commander personnellement votre steak auprès d'un homme qui va le découper en tranches devant vos yeux. Cela signifie que vous pouvez jeter un coup d'oeil à toutes les offres de viande et avoir quelques idées sur lequel vous donne le plus envie.

Chaque tranche a une quantité minimale recommandée, qui probablement agit plus comme une nécessité. Par exemple, ils recommandent que vous commandiez au moins 300g de ribeye. Etant donné que le Japon a une réputation de servir un minuscule steak de 100g avec un million de plats indésirables pour environ 10 000 yen (soit environ 78€), ceci était mon idée de paradis.


Obtenez-le coupé en tranche comme vous le souhaitez – Galerie Complète

Bien sûr, la preuve est dans le goût. J'ai moi-même commandé un sirloin d'environ 300g (2,382 yen/ 18€), mi-saignant, et mon compagnon a pris un ribeye d'environ 400g (2,424 yen/ 19€), également mi-saignant. Avec cela nous avons commandé une petite salade ordinaire en accompagnement (270 yen/ soit environ 2€) et un peu de riz frit poivré mais délicieux (216 yen/ moins de 2€). Et nous sommes restés debout, en balançant notre poids d'un pied à l'autre, et nous avons attendu.


Regarder-le cuire ! - Galerie Complète

Le steak est excellent, vraiment excellent. Mon couteau a glissé dans la chair tendre et l'intérieur brillait d'un rose tendre, démontrant que les chefs à Ikinari Steak ont un concept précis de mi-saignant, ce qui est très frustrant dans la mesure où cela est difficile à trouver au Royaume-Uni. Le goût était juste comme il devait être, du pur boeuf paradisiaque, marbré avec de la graisse molle qui a fondu et roulé sur la langue. Le ribeye était aussi très savoureux mais n'était pas vraiment tendre.


Ils comprennent le mi-saignant ! - Galerie Complète 

Manger tout en restant debout n'est pas l'expérience la plus confortable, l'Ikinari Steak aurait pu faire mieux en opérant une rotation chronométrée avec recoins afin de diminuer leurs coûts. Mais le steak est tellement bon que votre focus sera sur votre langue et votre estomac, pas sur vos pieds (ou toute manoeuvre maladroite du bras pour ramasser des aliments du plat vers la bouche).

Ikinari Steak a 15 branches énormes sur Tokyo, et leur première branche à Osaka a ouvert fin octobre. De manière basique, il n'y a absolument aucune excuse sur pourquoi vous ne devriez pas manger de steak de grande qualité à très bas coût. Et pour ceux ou celles qui souhaitent avoir leur steak encore moins cher, aller faire un saut à l'heure du déjeuner pour des tranches fixes de steak ou le "Wild Steak" à 1,050 yen (soit environ 8€) pour 300g (hors taxe), qui inclût de la soupe, du riz et de la salade.

Ikinari Steak 5/5 – Pur boeuf paradisiaque. Allez-y là-bas si vous souhaitez du steak pas cher avec aucune fioriture et vous êtes prêt à rester debout. Les amateurs de boeuf ne seront pas déçus.

  • Repas 4.5/5 – Le steak est beau. Les côtes sont bonnes mais sans plus. Mais vous n'êtiez pas venu pour la salade, n'est-ce pas ? 
  • Service 5/5 – On nous a orienté à nos places debout et aidé durant notre processus de commande par une demoiselle très aimable. Le gars au comptoir de la sculpture de viande était très serviable. On lui donne la meilleure note.
  • Valeur 5/5 – 400g de bon steak pour moins de 2,500 yen ? Remonter votre machoire du sol vers la tête !
  • Atmosphère 3/5 – Très accueillant malgré le nombre de clients. Mais c'est un endroit pour pelleter la nourriture en face de vous et ensuite quitter le restaurant.

Ikinari Steak est ouvert à différentes heures à différents endroits – voir le site web: Ikinari Steak


Galerie Locale


Résolution Complète sur flickr

[EN LIEN]
Aliments et Technologie/ Culture Culinaire à AkihabaraNews 

Photos: Phoebe Amoroso

La Contributrice Phoebe Amoroso est une serial-fan du Japon, fascinée par l'intersection entre la société et la technologie. Une anglaise avec une excellente formation universitaire en géographie, médias et communications, elle partage son temps entre les études, le journalisme et la gastronomie japonaises. Ses centres d'intérêts incluent la psychologie sociale d'internet, la technologie et la vie quotidienne, la planification et le design urbains, la durabilité, les villes, l'internet de tout, les études interculturelles, et la nourriture, beaucoup de nourriture glorieuse. Elle aime le karaté mais rêve secrètement d'être une ninja ou un maître Pokémon. Voir même un master ninja Pokémon.

Source: