JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

L'internet mobile est né il y a 16 ans à Tokyo avec l'i-Mode de Docomo

The mobile internet was born 16 Years Ago in Tokyo with Docomo's i-Mode

Note de l'Editeur: 
Bon sang, nous sommes tellement chanceux. Veuillez juste voir l'image. Ne maudissez plus jamais votre smartphone ! 

L'internet mobile est né le 22 février 1999 à Tokyo, il y a 16 ans de cela !

Le 22 février 1999, l'internet mobile était né quand Mari Matsunaga, Takeshi Natsuno et Keiichi Enoki ont dévoilé l'i-Mode de Docomo à une poignée de personnes qui avaient fait l'effort de venir à la conférence de presse où était présenté l'i-Mode, le nouveau service de Docomo. KDDI a suivi juste après avec son EZweb, et J-Phone avec Jsky (J-Phone a été racheté par Vodafone, qui était incapable de gérer le J-Phone, Vodafone a ensuite vendu l'entreprise à SoftBank).

La popularité de l'i-Mode a très rapidement dépassé toute attente: pendant un certain temps, Docomo a dû limité les nouveaux abonnements.

Avec l'amour que Steve Jobs porte pour le Japon, et les fortes relations avec les fournisseurs d'Apple dans l'archipel, il n'est pas étonnant de voir des connections entre l'i-Mode et l'iPhone, en particulier l'écosystème d'i-Mode et les i-Applis basées sur Java qui sont des précurseurs des applications et de leurs écosystèmes actuels.

[EN LIEN]
News & Tech de smartphone japonais

A cette époque, il n'y avait pas Wikipedia, et Docomo n'avait même pas de site en anglais, donc les informations de notre entreprise Eurotechnology Japan KK étaient plus ou moins la seule source d'informations en anglais ouvertement disponibles sur l'i-Mode. Nous étions bombardés de requêtes de nombreuses grandes entreprises de semi-conducteurs, d'opérateurs télécoms, de banques d'investissement, d'étudiants et d'écoles de commerce célèbres mondialement, pour notre rapport i-Mode et le développement des affaires connexes et du travail stratégique.

Aujourd'hui, dans le top 10 des applications mondiales qui rapportent le plus, 5 sont japonaises.

Bien que Docomo n'ait jamais réussi à tirer globalement profit de cette invention et de la première introduction de l'internet mobile, la société numéro 1 rapportant le plus à l'échelle mondiale, et 5 sur le top 10 des applications rapportant le plus de recettes pour iOS et Google-Play combinés, sont japonaises (source: App-Annie). Voir ici l'extrapolation du top 25 des applications mobiles au Japon.

En terme de revenus, le marché nippon des applications est le plus grand du monde.

Ce n'est aussi pas un hasard qu'en terme de valeur de rachat, le Japon est à l'échelle mondiale le plus grand marché des applications pour iOS et Google-Play combinés, plus grand que le marché US et le marché chinois en termes de valeur de trésorerie (source: App-Annie).

A notre connaissance, les données d'App-Annie concernent seulement les app-stores d'iOS et de Google-Play, et non l'i-Mode et autres entreprises de l'internet mobile, donc l'économie actuelle des applications mobiles du Japon est même plus grande que ce que montrent les données d'App-Annie.

L'i-Mode est toujours vivant, en a dans le ventre et représente toujours un gros marché pour Docomo

A l'heure d'aujourd'hui, i-Mode est toujours le système internet mobile pour les traditionnels téléphones à clapet de Docomo, qui représentent toujours une part importante de marché, et récemment ont fait la une des journaux depuis que les ventes de ces traditionnels téléphones à clapet étaient en hausse, alors que celles du smartphone baissaient (de manière temporaire ?).

i-Mode (et EZweb pour KDDI, ainsi que Yahoo-mobile pour SoftBank) seront toujours un business important pour encore bien longtemps au Pays du Soleil Levant.

Source: