JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

Sur les traces de Pikachu à Shibuya (GALERIE)

Licking Pikachu in Shibuya (GALLERY) - AkihabaraNews.com

Note de l'Editeur: 
En juillet dernier, nous avons mentionné un Pokémon café qui a surgi à Roppongi Hills, là où l'Editeur Yoriko nous a invité afin de “Croquer à pleines dents le visage de Pikachu!” Cette fois-ci, c'est la contributrice Phoebe Amoroso qui nous donne son expérience nous entraînant dans un pop-up café dans Shibuya là où avant de le croquer, elle a léché plusieurs fois le visage de Pikachu. Tout ce que nous pouvons dire est que nous aimons ce thème. 

Lécher un Pikachu

Si vous avez toujours voulu lécher un Pikachu, je peux vous confirmer que lui/ elle/ [veuillez mettre ici le genre que vous lui avez attribué] a le goût de mangue. Oui, c'est vraiment le goût que ce dernier a. Si votre enfance a été bercé par les attraper tous, ce qui se traduisait par finir de les manger tous, eh bien maintenant vous pouvez vraiment le faire. Sauf, quand je dis les Pokémons, je parle bien sûr de seulement Pikachu.

Pokémon, qui a toujours une grande popularité au Pays du Soleil Levant, a actuellement envahi le Guest Café et Diner au 7ème étage du magasin Parco situé dans le quartier de Shibuya à Tokyo.

Faisant la promotion pour Nintendo 3DS de la réédition de Ruby et Sapphire en novembre, les murs du café sont ornés de 2 Pikachus avec couleurs coordonnées, qui apparaissent ravis de leur expérience café, probablement parce que l'un d'entre eux est à côté d'un dessert qui à vrai dire n'est pas disponible dans le menu.

L'entrée se fait par le biais d'un système de ticketing et les invités peuvent rester à leur table pour 1 heure. Le simple menu consiste de quelques plats salés et sucrés, allant de burgers et spaghettis Pikachu aux crèmes glacées et pancakes Pikachu. Et bien sûr, il y a une boutique bourrée de marchandises, et également divers distributeurs automatiques situés juste à la sortie afin d'engloutir vos pièces de 100 yens.


Galerie Complète

Je suis arrivé un mardi midi, prêt à manger quelques plats Poké-fun. La fréquentation du café nécessite rien de plus qu'une attitude détendue envers le fait de payer pour une nouveauté et une nonchalance envers les ingrédients exacts de votre plat. Le choix des vêtements n'est pas obligatoire; oui souvent je prends les choses trop au sérieux.

Quand j'étais gamin, j'étais obsédé par le monde des Pokémons au point où je suis arrivé à apprendre tous les mots du premier soundtrack et eu un Vulpix imaginaire qui me suivait partout pendant plusieurs années. Ainsi, malgré tous les nouveaux Pokémons qui ressemblent à des aliens (les 151 premiers étaient les meilleurs, pas la peine de discuter avec moi), visiter le café a été une expérience assez nostalgique. J'étais encore une fois un Maître Pokémon.

Cette excitation a probablement été accrue par beaucoup d'anticipation. Une attente de 3 heures et un ticket avec le nombre 99, nous ont contraint à manger ailleurs et de revenir plus tard (nous n'avions pas pris avec nous notre Nintendo DS, comme les irréductibles qui attendaient dans la file d'attente). A notre retour, nous avions dû joindre une autre file d'attente qui semblait n'avoir aucun lien avec le chiffre sur nos tickets.

Finalement, nous avons été accueillis à l'intérieur et immédiatement inaugurés vers une toile de fond photo soigneusement mise en place et, à ma grande joie, encore plus de choses pour s'habiller. Tout comme certains de ces serveurs et serveuses qui avaient enfilé des oreilles et queues de Pikachu, nous pouvions aussi devenir incroyablement jaunes.


Galerie Complète

Il était évident du reste de l'intérieur que ceci était un espace emprunté, les tables à manger et chaises stylées étaient vraiment différentes de l'esthétique mignon et pittoresque dépeint dans les affiches aux couleurs vives. Mais ils ont fait un effort avec la décoration, on peut y voir un peu partout dans la salle des Pikachus habillés dans une variété de costumes, de même que des logs faisaient apparaître de manière inexpliquée des balles Pokéball. Qui aurait cru que vous pourriez trouver des balles magiques dans un endroit comme celui-ci ?

Nos commandes avaient été prises à l'avance et aucune autre commande n'était permise à la table. Mon cher entraîneur Pokémon a pris une bière de gingembre (780 yen, soit environ 6€) servie avec un Pikachu glacé à la mangue et quelques bonbons electric shock, qui quand ces derniers sont ajoutés ont surgi hors de son verre et l'ont atteint au visage. 1 pour Pikachu, 0 pour l'Etre Humain.

J'ai pris la crème de choux Pikachu (1,280 yen, soit 9,4€) et essayé de ne pas penser à la variété de couleurs présentes dans mon assiette. Cela nous a pris une incroyable demi-heure à venir, ce qui a probablement contribué à l'attente de 3 heures et le nombre alarmant de tables vides dans le café. Cependant, quand notre tour est arrivé, nous sommes rentrés dans le Pokéball le plus large au monde et avons dégusté une Poké-tasse débordant de glace sèche. Très spectaculaire, mais peut-être l'un des gimmicks les plus étranges que j'ai pu rencontré.

Toutefois, le fun ne s'est pas arrêté là. Avec le couvercle et la glace sèche enlevés, on m'a donné un stylo au chocolat pour décorer ma crèpe. J'ai écrit un fragile 大好き qui a enchanté le serveur.


Galerie Complète

Concernant le Pikachu dans mon assiette, c'était une légère sorte de mousse à la mangue au-dessus d'une très maigre couche de crème de choux, mais cela a été rattrapé par le fruit frais. Ne parlons pas de la barbe à papa et de la concoction glacée qui représentaient une Pokéball pas très en forme. La principale question est: "Est-ce que j'ai aimé dégusté un Pokéball ou coupé les oreilles de Pikachu ? " Oh que oui ! Est-ce que le fait de manger sucré de manière aléatoire, de voir des objets pleins de couleurs ont ajouté un plus à cette expérience nostalgique ? Encore oui !

S'il y a en vous une infime partie de fan Pokémon, si vous vous souvenez la joie quand à 10 ans, vous pouviez être dans la campagne et capturer des créatures sauvages, avant de les utiliser pour combattre d'autres enfants, alors vous devriez sans doute vous rendre à ce café avant qu'il ne ferme en février. Ne vous inquiétez pas si personne ne peut y aller avec vous, les convives isolés sont les bienvenus et un compagnon Pikachu vous sera alloué et viendra s'asseoir à côté de vous.

Et enfin, si vous souhaitez faire des choses avec style, un soutien-gorge Pokéball sur mesure peut être obtenu de SceenShoes sur Etsy.

  • Site internet: Parco Art
  • Ouvert: du 9 janvier jusque fin février
  • Horaires: 11:00 – 23:30 (Vendredi & Samedi de 11:00 à minuit)
  • Adresse: Parco 7F The Guest Cafe & Diner, 15-1 Udagawacho, Shibuya-ku, Tokyo


Galerie Locale


High-res sur flickr

Photos: Phoebe Amoroso

La Contributrice Phoebe Amoroso est une serial-fan du Japon, fascinée par l'intersection entre la société et la technologie. Une anglaise avec une excellente formation universitaire en géographie, médias et communications, elle partage son temps entre les études, le journalisme et la gastronomie japonaises. Ses centres d'intérêts incluent la psychologie sociale d'internet, la technologie et la vie quotidienne, la planification et le design urbains, la durabilité, les villes, l'internet de tout, les études interculturelles, et la nourriture, beaucoup de nourriture glorieuse. Elle aime le karaté mais rêve secrètement d'être une ninja ou un maître Pokémon. Voir même un master ninja Pokémon.

Source: