JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

La REVIEW du Sony AX100 4K Handycam (VIDEO; GALERIE)

REVIEW: Sony AX100 4K Handycam (VIDEO; GALLERY)

C'était bien pendant que cela durait. 

En décembre dernier, nous avions le besoin d'une caméra supplémentaire pour filmer la événement IE/KMD Venture Day 2014, ainsi nous avons demandé à Sony s'il pouvait nous donner un coup de main. Nous avons obtenu leur caméra portable Handycam FDR-AX100. Alors qu'il s'approche de ses 1 an sur le marché, ce dernier était toujours le produit unique en son genre capable de faire ce qu'il est capable de faire, avec la possible exception du DMC-LX100 de Panasonic, tout récemment sorti.

Depuis lors, Sony a annoncé le remplacement de son AX100 par le FDR-AX33, qui du moins sur le papier, a abordé tous les défauts de l'AX100 et ajouté ou amélioré un certain nombre de caractéristiques clefs. Bien qu'il soit aussi bien que son prédecesseur en terme de vidéo-caméra, je peux tout simplement dire que si vous souhaitez une vidéo-caméra 4K, veuillez ne pas acheter l'AX100, optez plus pour le nouveau AX33 bien amélioré.

Et cela serait déjà la cerise sur le gâteau, si je n'avais pas passé presque 2 semaines avec l'AX100, filmé avec lui un paquet de choses et prévu de dire un certain nombre d'éléments sur ce dernier, avant que l'AX33 ne me coupe l'herbe sous les pieds ... Voici donc l'essentiel de celui-ci:


Galerie Complete

Ce qu'il a dans le ventre.

Le FDR-AX100 fût le premier caméscope (à condition que ses acheteurs soient bien fortunés) à avoir dans ses entrailles aussi bien un capteur CMOS Exmor R de 1 pouce (pareil que celui présent dans le RX100) que l'abilité de filmer des vidéos 4K Ultra HD en 3840x2160 et ce dans un corps ultra compact. Les photons sont amenés à ce capteur par le biais de sa lentille Carl Zeiss Vario Sonnar T capable de zoomer 12x et construite à cet effet. Il a la caractéristique d'avoir une plage d'ouverture de f2.8 par 4.3 sur toute la plage de zoom et le moteur carburant au hardcore Bionz X. Ce dernier sonne plutôt bien. Les fichiers vidéo sont encodés à une vitesse respectable de 50 MB/s, avec le codec XAVC-S de Sony, qui est un dérivé de leur codec vidéo professionnel. Il a également quelques jolies caractéristiques très professionnelles tels que le focus peaking, les zebras, et les filtres ND intégrés. 

L'AX100 donne aux caméramans l'abilité de contrôler manuellement plusieurs aspects du processus de prise de vue tels que l'ouverture, l'exposition, la vitesse d'opturation et le focus. Dans la gamme des caméras de poche, c'était le vaisseau amiral de Sony, et ainsi s'est également établi à un prix énorme et symbolique d'environ ¥200,000 (soit environ $2,000 ou 1750€ lors de sa sortie). Considérée comme étant la caméra capable de tout faire, elle est cependant destinée à plus que seulement quelques pourcents de clients qui, en vacance, voulaient prendre des photos de leurs enfants. Beaucoup de vidéastes professionnels l'ont acheté car c'est une caméra légère de type B-Roll. Et pour les satisfaire, Sony a également lancé une version professionnelle du AX100 nommée PXW-X70. Ce dernier apporte une meilleure ergonomie, des connections audio XLR, et présente une hausse de prix de ¥80,000 (environ $800 ou 702€ lors de son lancement).

Voici l'impression qu'elle nous a donné:

Comme on pourrait s'attendre de tout produit Sony électronique et grand public, la qualité de fabrication est solide, et ce dernier donne l'impression d'un produit abouti haut de gamme. Globalement, les contrôles et boutons physiques sont faciles à presser et donnent assez de sensation pour vous permettre de réaliser que ces derniers ont été enclenchés. La prise en mains est bonne et a été agréable même pendant des utilisations très longues. Le bouton d'enregistrement est facilement tombé sous mon pouce, et l'enclenchement de la photo ainsi que le choix du zoom ont été facilement opérables par mon index et le majeur.


Galerie Complete

La plupart des autres boutons sont facilement accessibles et ont un retour acceptable. Le seul bouton qui est un peu difficile à appuyer, en raison de sa position du mauvais côté de la caméra, fût la loupe du focus, ce qui était un peu embêtant. L'autofocus fonctionne mais ce dernier est plutôt lent comparé aux ILCs tels que les Panasonic GH4 et Sony A7S.

[EN LIEN]
REVIEW: Sony Alpha 7S
REVIEW: Panasonic Lumix GH4

L'anneau du focus/zoom fonctionne assez bien, mais ce n'est pas vraiment un contrôle physique. Il ajuste de manière électronique le focus et par conséquent, il n'est pas facile de viser avec précision les points de focus bien qu'il soit utile pour la vidéo où viser de manière parfaite n'est pas essentiel. Le Focus peaking est très utile dans l'amélioration de votre précision manuelle du focus, mais même avec cela vous ne voudrez pas l'utiliser pour des mises au point à précision élevée.


Galerie Complete

Le viseur électronique est extrêmement brillant et utile, surtout sur des longueurs de zoom plus allongées et est essentiel si vous filmez avec un focus manuel, que ce soit pour la stabilité ajoutée et la meilleure abilité de voir des points de type focus peak. 

J'étais très agréablement surpris de voir que l'AX100 arborait en fait un écran tactile, spécialement quand les caméras étaient dévoilées après cela, à un prix similaire, et n'avaient pas les mêmes caractéristiques. Une autre surprise de taille fût à quel point il est facile de naviguer dans l'interface, une chose pour laquelle Sony n'est pas très fameux. Mais cela n'est pas le cas avec l'AX100. Naviguer dans les menus et la possibilité de customiser certaines des caractéristiques les plus ésotériques ont été, grâce à l'écran tactile et la conception de l'interface, un plaisir pour moi, comme Sony a l'habitude de le faire.

Cela a-t-il fonctionné ?

C'est un Sony ! Ils conçoient la plupart des meilleures vidéocaméras professionnelles sur cette bonne planète verte qui se réchauffe rapidement. Donc, extraire d'impressionnantes vidéos 4K de ce capteur Exmor R CMOS n'a jamais donné l'impression d'être un problème.

Toutefois, ce dernier a ses limites, parce qu' en perfectionnant des vidéos, l'impressionnante qualité à l'intérieur du RX100 fournie par le même capteur était absente. Il prend de meilleures images qu'un smartphone, mais avec l'autofocus type vidéo et la qualité générale, il ne sera jamais un véritable outil d'images hybride.


Galerie Complete


Tombe du célèbre samouraï Oda Nobunaga

La stabilisation active de l'image en steadyshot fait un travail assez bon. L'image vidéo HD est forte, l'image 4K est encore plus forte grâce au codec XAVC-S, et les couleurs sont reproduites de manière suffisante (il y a également certaines options de profil de couleur intéressantes que je n'ai pas utilisé car je ne suis pas un hipster).

Il n'y a pas de S-Log ou bien de profil couleur plat et professionnel similaire, mais cela serait du gaspillage sur cette caméra. Les images manquent de certains volets roulants prononcés, surtout quand vous filmez avec vos mains en zoomant ou en bougeant rapidement la caméra (2 choses que les consommateurs font avec leurs vidéocaméras).

Ceux ou celles intéressé(e)s par des images vidéos provenant directement de la caméra et non traîtées, veuillez les télécharger ici:

Une fois que les fichiers 4K sont sortis de la carte mémoire et ont été mis dans mon ordinateur, j'ai eu certaines difficultés à éditer ces derniers. Ceux en 1080p ont été assez faciles à éditer ensemble, mais mon MacBook Pro (je sais, à peine une plateforme d'édition) a ramé et est parti en vrille plusieurs fois pendant qu'il querellait avec les images 4K avec Adobe Premiere. Ce n'est pas du tout la faute de la caméra, mais avant que vous partiez acheter une caméra 4K coûteuse, assurez-vous que vous ayez les moyens financiers de vous offrir cette machine qui permet d'éditer sans broncher.

Test en images

L'AX100 a des difficultés en faible luminosité, mais fallait s'y attendre de la part d'un produit d'1 pouce. Cependant, dans une ville comme Tokyo, la "faible luminosité" est relative, donc cela ne m'a pas vraiment dérangé. C'est un bon investissement, meilleur que juste n'importe quel autre camescope grand public du marché et ce n'est pas si mauvais que cela quand le soleil se couche. En tant que camescope grand public, son mode automatique de régler les options et ensuite ne plus y revenir dessus est amplement suffisant pour toutes choses dont vous avez besoin de ce dernier. Pour les utilisateurs qui veulent expérimenter davantage sur ce produit, le focus peaking est un must. Il est difficile d'évaluer la vitesse à laquelle le focus change par rapport à vos mains, ainsi quelque chose de visuel est nécessaire pour vous assurer de ne pas dépasser le temps d'enregistrement.

Les autres contrôles manuels sont facilement ajustables en pressant le bouton approprié et tourner la roue de commande pour mettre en place la valeur souhaitée. Cependant, vous ne pouvez pas manuellement mettre en place toutes les valeurs. Quand vous en changez une, les autres se mettent en automatique par défaut, ce qui a été plus qu'un peu vexant. A ce prix-là, et étant donné que c'est simplement une restriction software, il serait sympa de permettre le full-manuel. Qui sait, peut-être que l'AX33 le fait et donc dans une future mise à jour de firmware, cela serait également possible sur l'AX100.

Beaucoup à dire sur pas grand chose ?

Tout cela n'a pas vraiment d'importance. Toutefois, vu que le nouveau AX33 vient à moitié son prix avec une stabilisation d'image améliorée de manière drastique, avec le bit rate doublé, et un packaging plus petit, ce dernier promet de faire tout ce que l'AX100 faisait bien, et encore plus.

L'AX100 a eu un joli parcours. Celui ou celle qui l'a acheté a obtenu un excellent outil de kit qui satisfera parfaitement leurs besoins pendant un bon moment. A moins que vous ne l'ayez pas acheter le mois dernier, vous ne devriez pas regretter le fait que ce dernier ait déjà été remplacé. Vous n'avez également pas besoin d'aller acheter l'AX33 dans la mesure où Sony promet de fournir prochainement aux utilisateurs de l'AX100 le codec XAVC-S à 100 Mb/s dans une mise à jour firmware. Si vous ne l'avez pas acheté et avaient l'intention de le faire, eh bien ne le faîtes pas. Optez plutôt pour l'AX33, une caméra de poche developpée sur les leçons que Sony a retenu de l'AX100 – ce qui signifie qu'il sera une génération entière en avance par rapport à ses concurrents.


GALERIE LOCALE


RESOLUTION COMPLETE SUR FLICKR

Les reviews d'AkihabaraNews sont volontaires, non payées et objectives au mieux de notre capacité. Merci à Mademoiselle Kitagawa de chez Sony pour nous avoir fourni un exemplaire pour ce test. Toutes les photos & vidéos par notre contributeur senior Nayalan Moodley, AKA DarcNoodles - Darc.jp

Plus de reviews caméras chez AkihabaraNews:

TEST : Sony Alpha 7S

TEST : CASIO EX-FR10 Action Cam (GALLERY; VIDEO)

TEST : Panasonic Lumix GH4

 

TEST : Casio Selfie-Cam

TEST : SJ4000 FauxPro Action Cam

Source: