JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

TEST : L'Action Cam SJ4000 HD (GALERIE; VIDEO)

REVIEW: SJ4000 HD Action Cam (GALLERY; VIDEO) - AkihabaraNews.com

Note de l’Editeur:
SJCAM revient avec une mise à jour, cliquer ici pour en savoir plus sur le SJ5000+ tout récemment annoncé !

• • •

Le FauxPro : la presque GoPro d'SJCAM mais pas tout à fait, la SJ4000 HD

La SJCAM SJ4000 est livrée dans une boîte qui ne possède aucun nom ou marque sur aucune face. En dehors de "SPORTS HD DV water resistant 30m”, il est impossible de savoir qui a bien pu la fabriquer... Ce qui met directement dans l'ambiance.

Une fois sortie de la boîte, "l'inspiration" de la caméra est immédiatement reconnaissable. C'est une véritable copie de la GoPro, et du coup pour le reste de ce test nous l'appellerons la FauxPro.

A $99.95 chez Spytec, elle vaut le quart du prix de la GoPro qui pourrait, en fonction de ses capacités, en faire une bonne affaire. Cela dit, tous ceux qui ont déjà acheté une copie en espérant économiser quelques sous se sont souvent retrouvés le bec dans l'eau quand le produit n'était pas à la hauteur de ce qui était annoncé avant de tomber en panne un mois après.

Donc personne ne devrait se faire d'illusions et penser que ce modèle sera un véritable remplacement pour une vraie GoPro, mais si elle peut au moins offrir la moitié de la qualité vidéo et le tiers de la durabilité et de l'aspect pratique, alors on en aurait pour notre argent.


Lien complet vers la galerie ci-dessous 

Tout le monde aime les spécifications :

  • Objectif grand angle HD 12MP
  • Cartes de stockage jusqu'à 32GB
  • Plusieurs formats d'enregistrement : 1080P, 720P et WVGA (au format .MOV)
  • Ecran LCD
  • Modes WebCam et enregistreur
  • Plusieurs modes photo : Single shot, Snapper
  • Mode chiffrement vidéo
  • Système de stabilisation de l'image électronique
  • Batterie remplaçable
  • Enregistrement vidéo en charge
  • Boîtier étanche
  • Beaucoup d'options de montures

Le bon 
Elle fonctionne. Je sais que ça paraît étrange, mais ça vaut le coup d'être mentionné suite à l'acquisition d'un produit qui a été délibérément copié. Cela dit, la SJ4000 est en fait la quatrième caméra conçue par SJCAM. Les deux premières étaient originales et marchaient admirablement bien pour leur génération et leur prix. Mais leur allure n'est pas aussi raffinée que celles conçues par des compagnies avec un meilleur budget R&D. Du coup ils ont mis le design de côté et se sont centrés sur ce qui fonctionne : tout d'abord ils ont copié la Sony Action Cam, puis ensuite la GoPro.

J'aimerais bien pouvoir dire que l'énergie économisée dans la conception du produit a pu être investie dans les spécifications, ce qui compte véritablement. Cela dit j'avais bien apprécié le design de la SJ2000 et j'aurais bien aimé les voir développer quelque chose de vraiment original et compétitif plutôt qu'une copie.


J'aimais vraiment le design de la SJ2000 

La vidéo
La qualité vidéo est bonne. En plein soleil en 1080p, ça ressemble aux action cam de grande marque. Les détails sont nets, les mouvements sont fluides grâce au logiciel de stabilisation de l'image et les couleurs sont décentes. Rien d'extravagant mais suffisamment efficace pour certaines utilisations professionnelles (j'ai monté des morceaux tournés avec la FauxPro avec des morceaux réalisés avec le GH3 avec seulement de minimes modifications de couleurs, et ça rendait plutôt bien). Je ne suis pas suffisamment otaku pour pouvoir quantifer de la bonne manière mais je pense que cette caméra apporte environt 80% de la qualité vidéo de la GoPro en 1080p 30fps, ce qui est déjà bien pour le prix.

FauxPro. Be an hero! Une sélection d'enregistrement tournés avec la SJ4000 dans tout le Japon

La FauxPro manque des modes de prise de vue et de slow motion de son inspiration, mais pour la plupart des besoins d'une action cam c'est suffisant. Les deux choses qui semblent poser problème à la FauxPro comparé aux options plus chères sont le dynamic range et l'ajustement de l'exposition, surtout en soirée. Meme si elle s'en sort bien pour trouver la bonne exposition par rapport à l'environnement, elle laisse à désirer pour les couchers de soleil orange en vélo. Pour être honnête, même si les caméras plus chères s'en sortent mieux, aucune caméra avec des capteurs aussi petits ne pourra gérer cela vraiment bien, donc laissons lui du leste.

Accesoires inclus


Galerie complète ci-dessous 

La FauxPro est livrée avec une large sélection d'accessoires.Elle a une monture plate adhésive, une monture pour casque incurvée, deux différentes attaches, une monture d'épaule à 90°, une pour barre de vélo, une vis d'adaptation pour trépieds, une ligne de sauvegarde et trois mètres de ruban adhésif supplémentaires. A l'exception d'une monture ventouse, vous avez en gros tout ce qu'il faut pour attacher votre caméra n'importe où et continuer à tourner.

Je hais la façon dont, chez les grandes marques, la plupart des montures sont optionnelles et coûtent largement plus que ce qu'elles devraient, forçant ainsi le consommateur à dépenser encore plus d'argent juste pour obtenir davantage de flexibilité. Certes, les options les plus exotiques devraient être optionnelles, mais ce avec quoi la FauxPro est livrée devrait l'être de base pour toutes les marques. Si vous les perdez (comme moi, vous pouvez toujours utiliser les montures GoPro ou les versions pas chères et sans marques de celles-ci.

Un écran LCD intégré


Galerie complète ci-dessous 

Les menus sur l'écran LCD sont faciles à prendre en main et changer de modes et de réglages est rapide et intuitif. Il permet aussi d'aider à cadrer ses prises de vue. Parfois, en utilisant la méthode pointer-et-prier de la GoPro, les séquences n'auraient pas pu être aussi bien que celles-ci. C'est aussi pratique pour voir les enregistrements que vous ne pouvez pas reprendre pour être sûrs qu'ils sont bons sans avoir à les transférer. Ceci permet de refaire des essais à la volée. Et puis bon, elle a un LCD alors que la GoPro n'en a pas, ce qui est un sacré point positif.

Dashcam !
Un autre truc bien que la FauxPro a et que la GoPro n'a pas est le réglage dashcam. Quand il est activé, il suffit de brancher la caméra sur le chargeur USB d'une voiture et quand celle-ci démarre, elle commence à enregistrer avant de s'arrêter quand vous coupez le moteur. Elle est alimentée par le port USB ce qui signifie que la seule limite est la taille de votre carte SD.

Il est possible de superposer la date et l'heure sur votre enregistrement afin que, si vous rentrez dans un hipster roulant... [EDITEUR : Long paragraphe sur les cyclistes agressifs censuré !]...qui pense que c'est le conducteur et non pas sa propre négligence qui est la cause du fait que vous lui soyez rentré dedans.

Le moins bon 
En dehors de la bonne qualité vidéo, la FauxPro montre son prix sur diverses facettes comme la qualité du boîtier, l'écran LCD, la capture audio et ce qui ressemble à un vestige de mode appareil photo.

La conception

J'ai lu sur des forums des commentaires faisant l'apologie de la conception compte tenu le prix de la caméra, mais j'ai eu la chance d'avoir entre les mains un grand nombre de produits haut de gamme des grands noms de l'électronique japonaise et pour moi, la FauxPro fait vraiment cheap. Le plastique resemble à du plastique... dans le mauvais sens du terme. L'enrobage semble s'écailler au bout d'une semaine. Les boutons cliquent bien mais avec le temps, je me suis aperçu que le bouton d'allumage en façade ne fonctionne plus que si j'appuie très fort dessus. Il y a aussi eu une période pendant laquelle la caméra a refusé de se connecter à l'ordinateur. Finalement, elle s'est remise à fonctionner, mais au début uniquement en mode charge, sans aucune des options de connexion habituelles (bien entendu, j'ai testé avec différents câbles, ports et même via un hub... le dépannage élémentaire reste élémentaire).

Encore une fois, il y a une large gamme de montures fournies avec le boîtier étanche, mais le plastique semble plus cheap que celui de la caméra qu'il copie. Il est plus flexible et même s'il maintient la caméra fermement, il ne m'inspire pas confiance. Du bon côté, la FauxPro peut utiliser les montures de la GoPro donc il est toujours possible de les remplacer par les multipes options des fabricants tiers.

L'écran
L'écran à l'arrière remplit son rôle mais affiche de très mauvaises couleurs, d'énormes pixels et n'est vraiment pas très bon en général. En vérité il n'a pas besoin de l'être et il aide à réduire les coûts, mais comme je n'ai pas assez de mauvaises choses à dire sur la FauxPro donc je vais pinailler.

L'audio
La qualité sonore est plutôt mauvaise. Toutes les actions cams sont généralement pourries dans ce domaine mais la FauxPro l'est particulièrement. Ca ne me dérange pas parce que généralement je coupe l'audio ou j'utilise une b-roll avec l'audio que je souhaite, mais si vous voulez capter du son aussi bon que possible avec votre action cam, la FauxPro n'est pas pour vous.

Ecoutez et jugez par vous-même :

Les photos


Galerie complète ci-dessous 

La FauxPro peut prendre des photos mais ce sont des photos 12MP (4032*3024). Le grand angle offre des prises de vues sympathiques mais un peu déformées et les couleurs sont décentes, mais comme pour les vidéos, le dynamic range est plutôt pauvre. Il est possible d'utiliser le zoom digital 4x pour voir de plus près, et sur le petit écran à l'arrière c'est plutôt joli. Sur un ordinateur par contre vos yeux vont saigner. La FauxPro n'est vraiment pas faite pour être un appareil photo donc ça n'importe pas.

Le erdict
Même si elle ressemble à la GoPro, la SJ4000 n'est pas vraiment au niveau des spécifications et si vous voulez des options créatives avec un meilleur framerate alors vous devrez économiser pour vous acheter une marque. Si, cependant, vous pouvez vivre avec 80% de la qualité vidéo en 1080p 30fps et que vous voulez une bonne sélection de montures sans avoir à payer des prix qui feraient passer l'eau en bouteille pour raisonnable, vous ne pouvez pas vous tromper avec la SJ4000.

Elle offre un rapport qualité-prix spectaculaire et parce qu'elle n'est pas chère, vous serez moins enclin à vouloir la protéger et vous l'emmènerez vraiment dans vos activités extrêmes et obtiendrez des vidéos bien plus spectaculaires : si elle casse ou que vous la perdez, ça vous coûtera beaucoup moins cher.

Le seul véritable problème de la SJ4000 est qu'elle ressemble tellement à la GoPro que les gens la prendront pour celle-ci et que vous devrez "Euuh... en fait" assez souvent. Si vous l'utilisez pour un sport qui est plus orienté sur le fait d'avoir l'air cool que sur le sport en lui-même (un peu comme le snowboard), beaucoup de gens pourraient faire attention à ce détail, mais vous aurez assez d'argent pour faire quelques descentes de plus que ceux qui achètent la vraie.

Le fait qu'elle puisse aussi servir de dashcam c'est la cerise sur le gâteau... Il faut juste que j'emmène ma Nissan Silvia et sa dashcam dans la grande ville.

Les tests d'AkihabaraNews sont volontaires, non rémunérés et objectifs. Merci à Anthony de SpyTec de nous avoir prêté cette unité de test. Les prix, disponibilités et d'autres informations sur la SJ4000 sont disponibles sur Spytecinc.com.

Toutes les photos et vidéos ont été prises par le Senior Contributor Nayalan Moodley, AKA DarcNoodles - Darc.jp

[PLUS DE TESTS] 
TEST : Panasonic Lumix GH4

Casio EX-100 High-End Compact Camera

Casio Selfie-Cam

Source: