JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

Les trois billes : des leçons à tirer de la sous-culture du jeu de survie au Japon

The Three Bullets: Lessons from Japan's Survival Games Subculture - AkihabaraNews.com

Pour répondre à la problématique de la restauration de la prospérité économique du Japon et pour faire du pays un modèle de réforme, les politiques et industriels japonais devraient jeter un oeil à une source peu conventionnelle : la sous-culture des jeux de survie basés sur l'airsoft.

Par le contributeur et féru de sous-culture/otaku Reece Scott :

Pas de bruit ; pas de problème
Les fusils d'Airsoft ont été inventés au Japon à la fin des années 70 et au début des années 80. Au début, ils étaient principalement utilisés pour s'entraîner au tir mais des compétitions de combat appelées "Survival Games" ont vite connu une popularité galopante. Cette popularité a cru dans le pays et à travers l'Asie jusqu'à ce que dans les années 90 l'airsoft atteigne les USA et l'Europe. Aujourd'hui, il y a plusieurs magasins à Akihabara spécialisés dans les fusils d'airsoft, les accessoires, l'équipement militaire et de quoi fournir le marché du Survival Game en général.

Pour en revenir à l'énoncé de ma thèse, les observateurs pourraient se demander :

“Qu'est-ce que les industriels et les politiques d'un pays pacifique comme le Japon, où les citoyens n'ont pas le droit d'avoir de véritables armes (sauf s'ils sont chasseurs agréés), pourraient avoir à apprendre d'otaku militaires qui jouent à la guerre ?”

Ces critiques pourraient pointer du doigt la récente et tragique affaire de Haruna Yukawa, un japonais fasciné par les militaires qui est allé au Moyen-Orient et a été capturé par des combattants islamistes comme preuve de la "folie militaire" qui rend malade la société japonaise. Au contraire, la réalité du Survival Game est plutôt positive.


A gauche : l'auteur Reece Scott ; les photos marketing appartiennent à Survival Game Fashion Snap - Galerie complète ici

De simples billes 
Il y a eu beaucoup de discussions au sujet du fameux Agenda des Trois Flèches des Abenomics. Une autre approche, qui peut marcher en coopération, est celle que j'appelle l'
Agenda des Trois Billes ; Ces trois points, les billes, sont mis en avant en airsoft et si on les applique au reste du Japon, on pourrait avoir une économie bien plus productive et robuste


La première bille est l'honnêteté. 
Le pire qui peut être fait en Survival Game est de continuer à jouer après avoir été touché. Contrairement au paintball, les BB ne laissent aucune trace de peinture sur le vêtement d'une personne, donc si une personne se fait toucher par une BB, directement ou par ricochet, ce joueur doit lever la main et annoncer d'une voix forte “Hitto!” (touché !) puis quitter le terrain. Parce que l'honnêteté a une telle valeur dans cet environnement, la plupart des joueurs sont très stricts vis-à-vis d'eux-mêmes pour savoir s'ils ont été touchés et encouragent même les autres joueurs qui ont été touchés en disant "Joli touché !".

Quelque chose d'aussi simple que l'honnêteté comme on la trouve dans la communauté d'airsoft japonaise est clairement un remède nécessaire pour les firmes japonaises pourries par la corruption. Les lecteurs qui se souviennent du scandale d'Olympus d'il y a quelques années lors duquel plus de 117.7 milliards de yen (1.1 milliards de dollars ou 900.000 euros) de pertes avaient été dissimulées seront certainement d'accord.


La seconde bille est la prise de décision efficace. 

Dans un Survival Game tout comme sur un vrai champ de bataille, une simple décision, ou dans bien des cas le manque de décision, peut faire la différence entre accomplir un objectif ou se faire tuer. C'est pour cette raison que la capacité à prendre des décisions rapidement et accepter les responsabilité qui en découle si tout ne se passe pas comme prévu est importante en airsoft.

N'importe qui ayant fait affaires au Japon ou ayant observé l'indécision du gouvernement japonais face au problème de la base militaire de Futenma ou de la catastrophe nucléaire de Fukushima conséquente au 11/03 sait que la prise de décision japonaise, qui place l'emphase sur un consensus, est très lente. Les politiques et industriels japonais feraient preuve de sagesse en acceptant le fait que parfois le consensus n'est tout simplement pas possible et qu'il faut faire ce qui doit être fait, même si ça ne se passe pas bien.


La troisième et dernière bille offerte par l'airsoft consiste à encourager les femmes à participer activement dans une culture dominée par l'homme.
Bien que l'airsoft ait été pendant de nombreuses années un sport traditionnellement orienté vers les hommes, ces dernières années il y a eu une participation accrue de la gent féminine et l'industrie de l'airsoft, les terrains ainsi que la plupart des hommes de la communauté sont plus qu'heureux de les accueillir.

Les terrains en particulier ont fait des efforts marketing pour attirer les femmes avec des offres spéciales et des événements pour les airsofteuses ainsi que des locaux adaptés. La participation féminine est aussi encouragée par les magazines japonais militaires avec des femmes sur leur couverture ainsi que par les sites web comme Survival Game Fashion Snap, une galerie photo en ligne avec des airsofters hommes et femmes en équipement.


Les femmes du Survival Games; les photos proviennent de Survival Game Fashion Snap - Galerie complète ici 

Certains cyniques pourraient suggérer que l'objectivation standard est la raison véritable pour laquelle les femmes sont la cible de ces efforts marketing. Peut-être, mais je répondrais que si les femmes sont encouragées et qu'elles peuvent participer à un domaine au préalable réservé aux hommes, alors la fin justifie les moyens.

La société japonaise doit se faire à l'idée qu'il y a de plus en plus de femmes en affaires et en politique, c'est pourquoi je pense que la suggestion d'Abe pour les ‘Womenomics’ est bienvenue. Peut-être que si les hommes japonais apprenaient la valeur de la femme dans les situations à responsabilités, les politiciennes à qui on dit de "se dépêcher de se marrier" deviendra une chose du passé.

Survival Games : la reconnaissance
Si le Japon peut mettre en pratique les trois billes de l'honnêteté, de la prise de décision efficace et de la participation féminime, des solutions à de grands problèmes comme le vieillissement de la population et l'immigration pourraient être trouvées plus rapidement. Pour le moment, c'est à l'aveuglette.

Le contributeur Reece Scott est titulaire d'un B.A. en japonais de l'université de Georgetown et d'un master en Modern Japanese Studies de l'université d'Oxford. Il est passionné par la culture et les tendances otaku.

AkihabaraNews et l'auteur remercient Survival Game Fashion Snap pour avoir donné le droit d'utiliser ces photos.

En voir plus par le contributeur Reece Scott :

Source: