Hooters Japan envoie des candidates au Miss Hooters World Pageant

Hooters Japan Sending Delegates to Miss Hooters World Pageant

Voilà comment oublier la Coupe du Monde
Le Japon s'est peut-être ridiculisé à cet énorme tournoi de football en Amérique du Sud, mais tout cela appartient au passé désormais, c'est bon, il y a un autre événement prêt à voler la vedette et il est largement mieux !

Cette fois, c'est en Amérique du Nord que le Japon participe à une compétition internationale : le 23 juillet à Las Vegas, dans le Nevada, aura lieu le 18ème Annual International Hooters World Swimsuit Summit et/ou le Miss Hooters World Congress Pageant Truc.

Note de l'éditeur :
Il n'est pas facile de savoir quel est le véritable nom de la compétition : les sources sont conflictuelles, mais nous avons pensé que ce post ne serait pas sujet à un examen journalistique approfondi donc bon... on va juste laisser quelques (beaucoup)  détails de côté.

En même temps, un concours du plus gros mangeur d'ailes de poulet épicées aura lieu.

Une compétition internationale vraiment réglementée
Parmi les 100 filles du monde entier qui ont été invitées, deux sont du Japon (en photo ci-dessous, bien sûr) et c'est plutôt pas mal. 2014 est la quatrième année où le Japon envoie des candidates Hooterpalooza, et naturellement, elle portent les espoirs, rêves et ambitions d'un pays tout entier.

Certains rapports annoncent qu'une demoiselle du Kentucky a gagné le Ms. Hooter Girl Person de l'année dernière et d'autres qu'elle était d'Afrique du Sud. On n'en a pas vraiment grand chose à faire mais ce que nous savons c'est que l'Amérique est au HooterCon ce que l'Angleterre est au foot, si vous voyez ce que je veux dire. Le titre est donc disponible et le pays titulaire n'a pas vraiment grande chance de le garder.

Donc tandis que les footballeurs Blue Samurai ont été incapables de ramener une coupe ou une chaussure en or ou une plaque ou quoi que ce soit qu'on gagne en jouant au foot, les jeunes Ms. Moira de Hooters Osaka (ci-dessous à gauche) et Ms. Miyu de Hooters Ginza à Tokyo (ci-dessous à droite) pourraient bien avoir de quoi rapporter un titre de leur cru au pays.


AkihabaraNews souhaite bonne chance aux filles japonaises et elles en auront probablement besoin. Nous savons que les juges lors de telles compétitions peuvent vraiment changer la donne mais une chose est sûre : pour eux comme pour les spectateurs, ça serait 5000 fois plus intéressant de regarder le Hooters’ Ball 

Alternatives :
Ci-dessous, les demoiselles qui n'ont pas été choisies pour la compétition à Las Vegas. Ca vous semble juste ? Laissez-nous un commentaire si vous pensez qu'il y a eu injustice.

[EN VOIR BEAUCOUP, BEAUCOUP PLUS] 
Des filles, des filles et encore des filles sur AkihabaraNews - Rien de scandaleux, pas de nu, mais comme ci-dessus, probablement NSFW

Source: 

Related Articles

Pages