Des robots utilisés pour automatiser la détection de bactéries dont les coliformes

Des robots utilisés pour automatiser la détection de bactéries dont les coliformes

Le Taihei Environmental Science Center a développé un système permettant de tester automatiquement la qualité de l'eau et de détecter des bactéries telles que E. Coli. Par le passé, ce travail devait être effectué manuellement. Ce nouveau système utilise des robots pour automatiser complètement toutes les étapes de ce processus, de la collecte d'un nombre prédéterminé d'échantillons à l'injection d'agar, le mélange, la coagulation et l'inversion jusqu'aux étapes de stockage des cultures dans les incubateurs. Ce niveau d'automatisation élimine non seulement les erreurs humaines mais permet aussi d'améliorer la précision des tests et la vitesse de traitement.

"Le système doit être installé dans une atmosphère complétement libre de bactéries. Il est donc installé dans une chambre blanche. L'air qui y circule passe au travers d'un filtre HEPA 0.3 micron ce qui rend le système virtuellement vide de toute bactérie. Grâce à cela, il est possible d'effectuer les tests dans un environnement extrêmement propre."

Ce système peut tester 50% plus vite qu'avec la méthode traditionnelle et atteindre jusqu'à 100 échantillons en deux heures. Tous les échantillons sont gérés à l'aide de QR codes, éliminant ainsi les erreurs humaines comme un mauvais étiquetage ou une erreur d'échantillon. Le système actuel est conçu pour détecter les bactéries ordinaires et E. Coli dans l'eau, mais il est possible de l'adapter selon différentes configurations pouvant être utilisées pour d'autres types de bactéries ou pour d'autres protocoles de test.

"Ce système coûte entre 25 et 35 millions de yen (200.000 à 250.000 euros) mais il permet aux utilisateurs de tester de nombreux échantillons et de rentabiliser cet équipement en 5 à 10 ans. Dans ce cas, le système permet de réelles économies. Nous effectuons un grand nombre de tests en soirée et de nuit, ce qui est contraignant pour les employés. Ce système réduit cette charge de travail et permet à notre équipe de rester plus joyeuse et motivée. En d'autres mots, la meilleure chose apportée par ce système est la motivation pour les employés."

Taihei vend ce système auprès d'enquêteurs agréés et de l'industie agroalimentaire. Ils envisagent de vendre 4 à 5 appareils durant 2014. Par le futur, l'entreprise envisage d'étendre les ventes au marché mondial.

 

 

Source: 

Related Articles

iREX 2013 Primer

Les robots japonais : iREX 2013 Primer - L'International Robot Exhibition au Japon

La Japan Robot Association (JARA) et le Nikkan Kogyo Shimbun se préparent pour organiser la 20ème biennale iREX International Robot Exhibition ici à Tokyo. Naturellement, AkihabaraNews va y aller pour vous en parler. Voici un aperçu de ce que vous pourrez voir :

Pages