JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

Réalisez vos propres figurines en 3D au Tokyo Skytree

Réalisez vos propres figurines en 3D au Tokyo Skytree

Mutoh Engineering propose actuellement un service d'impression vous permettant de réaliser vos propres figurines 3D au Tokyo Solamachi, une galerie marchande du Tokyo Skytree.

Cet événement est réalisé en collaboration avec Digitizer, un fabricant français de scanners. Il aura lieu tous les jours de 10:00 à 21:00 jusqu'au 11 juin.

Pour participer, il suffit de mettre son visage dans un scanner haute-vitesser et de ne pas bouger pendant 5 secondes jusqu'à ce que les données nécessaires soient rassemblées. Vous choisissez ensuite l'habillement, la chevelure ou le chapeau que vous voulez mettre sur votre doll. Il est possible de lui faire porter n'importe quel cosplay comme des vêtements de sportifs professionnels, de marié, de maid, ethniques ou de bunny girl.

Plus tard, le produit fini vous sera livré par la poste. Selon Mutoh Engineering, le prix est relativement compétitif par rapport aux autres services du genre.

 

Source: 

Related Articles

Mariage Poupee : imprimez votre mariage en 3D à Kyoto (expliquez le nom ensuite)

Mariage Poupée, pour le plus beau jour de votre vie.

Morisaki Jushi co. Ltd., une entreprise spécialisée dans la résine de la préfecture de Kyoto au Japon a récemment lancé un service appelé MARIAGE POUPÉE. Ils ont créé des figurines originales de mariage à l'aide d'une imprimante 3D et d'un scanner 3D.

XYZprinting - Une imprimante 3D personnelle abordable, la "da Vinci 1.0 3D Printer"

XYZprinting Japan va lancer sa propre imprimante 3D, la da Vinci 1.0 3D Printer. Elle coûtera ¥69,800 et sera disponible le 18 mars au Japon.

XYZprinting est une compagnie taïwanaise. Ils mettent en avant un prix raisonnable et malgré la hausse de la taxe japonaise à 8% le 1er avril, le prix restera de ¥69,800 TTC.

Il n'y a pas de réglages compliqués à faire pour lancer la da Vinci 1.0 3D Printer. Une fois le filament inséré, vous pourrez l'utiliser.

Makible, de Hong Kong, va vendre des kits d'imprimante 3D au Japon

Le fabricant d'imprimantes 3D de Hong Kong Makible a signé un partenariat de distirbution avec Asianet et a ouvert un magasin en ligne appelé MakiBox Japan qui sera consacré au marché japonais. Ils commenceront à vendre des kits d'imprimante 3D à des prix raisonnables à partir du 20 février :

- MakiBox A6 LT pour ¥34,800
- MakiBox A6 HT pour ¥46,800

Le National Institute of Informatics (NII) et Maezawa Mold ont co-développé un équipable, le Privacy Visor, qui permet de protéger la vie privée des utilisateurs contre la reconnaissance faciale.

Le Privacy Visor est un périphérique à l'allure google équipé de LED. En arrosant le visage de l'utilisateur de faisceaux lumineux invisibles, il est possible d'empêcher la reconnaissance faciale des caméras et appareils photo.

Nakabayashi - Le stylo d'impression 3D "3Doodler" de chez Wobbles Works

Nakabayashi, une entreprise japonaise spécialisée dans la papeterie, a annoncé avoir obtenu les droits de distribution exclusifs au Japon pour le stylo d'impression 3D 3Doodler conçu par la société améicaine Wobbles Works.

Avec le 3Doodler, il est possible de concevoir une oeuvre en 3D en écrivant en l'air. Une fois que vous avez placé de la résine PLA ou ABS dans le stylo et que vous l'avez allumé, la résine fondue sort, refroidit et de solodifie. Le bout du stylo peut atteindre au maximum 240°C.

Reno J. Tibke - Février 03, 2014

JTFF - Japanese Technology from the Future Friday! - AkihabaraNews.com

Cette semaine, Sony achète un des fournisseurs de Nintendo (une usine spécialisée dans la fabrication d'un truc en 4 lettres), un artiste fait équipé avec Nike pour faire du spandex artistique, et Honda offre les données de modélisation 3D de ses prototypes, y'a plus qu'à imprimer !

• • •

Bonsai Lab - Une imprimante 3D japonaise pour ¥100,000

Bonsai Lab, Inc. a sorti le 1er avril une imprimante 3D compacte et abordable, la BS01.

En décembre 2013 l'imprimante 3D BS01 a été vendue durant 3 semaines seulement sur le site de financement "kibidango". Elle a rassemblé l'argent nécessaire en seulement 3 jours et atteint environ ¥10,500,000 de financement en trois semaines, soit 5 fois plus que la somme initialement demandée.