JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

Transformers 4 : une nouvelle bande annonce (et ils viennent du Japon, vous savez)

Transformers (are from Japan) 4 Trailer - AkihabaraNews.com

Transformers 4 :
Est-ce que ‘Extinction’ pourrait être la rédemption ? 
Le premier film Transformers sorti en 2007 était un test. Vous voyez, les jouets et les animés n'ont jamais disparu, mais la popularité dont ils ont pu bénéficier parmi les enfants des années 80 et 90 s'était depuis longtemps évanouie lorsque Michael Bay a apporté ses explosions et ses hélicoptères. La grance question était de savoir si la nostalgie + de gros robots + les hélicoptères et explosions mentionnés ci-dessus + Megan Fox en sous-vêtements seraient = au succès et à une nouvelle franchise.

Du coup même si ce premier film n'était pas génial, il n'était pas totalement nul non plus. Il y avait quelques moments sympas, les Transformers se transformaient de manière réalise et... Il était suffisamment bon pour qu'on paye pour une suite.

Le second film en revanche, Transformers: Revenge of the Fallen, est actuellement inculpé face à l'International Criminal Court dans le cas #45893-587BBQ-2009 pour crime contre l'âme de tous les êtres vivants dans l'univers. C'était une abomination, mais il a quand même rapporté beaucoup d'argent et à ajouté de la vitesse au mouvement.

En 2011, le troisième film, Transformers: Dark of the Moon, complétement au courant de la pile de jalapeno sauté fumante dont il devait sortir la franchise, a ridiculisé le second film et était même un peu mieux que le premier.

A charge, ce fut le plus grand gaspillage de Leonard Nimoy depuis qu'on lui a fait croire qu'il pouvait vraiment réunir Romulus et Vulcan. Par contre, Dark of the Moon a réussi a faire oublier une partie du ridicule du second film. Cependant, il a continué à faire fort dans le mélodrame et les tentatives de nous faire avaler des substituts unidimensionnels de personnages. Et Shiyai LaBeowoofwicky est devenue genre... complétement ennuyante.

Le numéro quatre, Transformers: Age of Extinction, sortira en juin et pourrait bien être enfin un bon film. Il y a du temps pour espérer, il y a des Dinobots dans la bande-annonce (est-ce que c'est Grimlock au-dessus ?) et il y a le célèbre, admiré et efficace Mark Wahlberg. Mais cette nouvelle bande-annonce est aussi de mauvais augure : elle ne révèle pas grand chose, mais elle révèle tout. Encore une renaissance du phoenix, encore un scénario où il ne faut pas embêter la petite fille à papa, avec de mééééchants noobs du gouvernement et cette fois des monstres qui font peur. CETTE FOIS c'est vraiment super sérieux les gars. Parce que y'a de l'extinction et tout.

C'est un truisme sociologique que les organisations et/ou systèmes complexes ne peuvent pas être altérés sans être fondamentalement compromis, et la franchise Transformers est devenue une machnine marketing qui fait beaucoup d'argent. Dévier de la formule et casser le système est hautement inenvisageable.

Peu importe, si Bay et compagnie ajoute quelques hélicoptères, quelques 'splosions et des humains (presque) nus... nous payerons.

Addendum sur l'origine japonaise (respectez vos racines robotiques)
Nous allons tout simplement nous citer en répétant ce que nous connaissons des Transformers...

“...originated from Takara Tomy's Microman (1974) and Diaclone (1980) lines. In 1984, Takara Tomy hooked up with the American Hasbro, spawned forth the Transformers, and in very short order the "Robots in Disguise" populated comics, cartoons, and toy stores, and thereby crawled into the psyche of mostly young boys & not so many girls around the world. In truth, just about every post-1975 robot toy sold outside of Japan owes something of a debt to Takara Tomy.”
Via: Japanese Robots: Humble Thumbwar gets Robotic Japanification from Takara Tomy

Okay voilà, maintenant allez voir la jolie bande annonce. Et en plus des racines, respectez-vous et poussez la vidéo en 1080p.

• • •

[A VOIR AUSSI]
Ce lien pointe sur tout ce qui est robots

Japanese Robot Art: Nice to Look At, and Don’t Forget the Inspiration!
Pacific Rim and the Legacy of Giant Japanese Robots
Japanese Robots: Humble Thumbwar gets Robotic Japanification from Takara Tomy
Bandai - Des figurines de sushi qui se transforment en ingrédients

IMAGES : Paramount Pictures 

Source: