JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

“L'accident humain”, le côté sombre du système ferroviaire le plus efficace au monde (GALERIE)

"Human Accident" - AkihabaraNews.com

Il était presque quatre heures, un lundi après-midi de décembre de l'annéee passée, et je venais de finir un entretien dans une entreprise de Kawaguchi, préfecture de Saitama, juste à côté de Tokyo. C'était l'heure de rentrer en ville, mais quand je suis arrivé à la gare Nishi-Kawaguchi et que j'ai vu le nombre de véhicules d'urgence alignés devant, j'ai compris qu'un de ces retards bien trop commun, un Jinshin Jiko (人身事故), un “accident humain”, venait d'arriver. C'est un euphémisme curieux.

Le réseau ferroviaire combiné à celui du métro dans la zone métropolitaine de Tokyo est un chef d'oeuvre d'ingéniérie et de gestion du temps. Il y a des milliers de wagons qui circulent sur les quelques 130 lignes qui permettent à des millions de gens de transiter à travers la métropole. Certaines lignes fonctionnent avec un temps d'attente de moins de 3 minutes. Les secteurs sont gérés par différentes compagnies de transport et les trains eux-mêmes varient en âge et en design, mais tout fonctionne dans un système plus grand.

Afin de faciliter des changements efficaces et rapides, les arrivées sur beaucoup de lignes coïncident avec les départs sur d'autres, même sur celles gérées par d'autres compagnies. Certaines lignes de bus planifient leurs arrêts afin que les passagers puissent rejoindre les trains avec un temps d'attente minimal. Le résultat, c'est un réseau de transport en commun optimal pour une ville aussi massive et peuplée. Dire que le système est réglé comme une horloge ne serait pas lui rendre justice : même les garde-temps les plus chers ne possèdent pas la complexité mécanique du système de transports publics de Tokyo.

Des fois il y a des retards. Les typhons, les pannes de courant, les tremblements de terre en causent souvent de plus longs. Il y a parfois d'étranges erreurs de timing qui entraînent un léger retard de quelques minutes ici et là, mais trop souvent, quand les trains sont en retard, un message défile sur les panneaux des quais : Jinshin Jiko à la station X.”

La phrase 'jinshin jiko' signifie spécifiquement qu'une personne s'est blessée en entrant en contact avec un véhicule : une voiture, un train, etc... Bien qu'il existe des cas où les gens sont tombés du quai par erreur, et même quelques rumeurs sur des gens qui sont poussés devant les trains, beaucoup de ces accidents sont des tentatives de suicide. Toutes ne sont pas fatales, mais celle de cette après-midi de décembre l'était.

Ce fut une expérience surréaliste. J'avais déjà été en retard à cause de ce genre d'accidents un certain nombre de fois, et ça a toujours été frustrant. Je me souviens avoir été particulièrement en colère lorsque pour la troisième semaine consécutive, sur la même ligne et à la même heure, il y avait du retard sur le seul train qui pouvait me ramener chez moi. Ceux-là avaient toujours lieu ailleurs, loin du regard. Etre témoin des conséquences en personne a été troublant et cela m'a ouvert les yeux.

On a tendance à se prendre au jeu de l'efficacité totale à Tokyo. On prend la technologie et les gens qui s'en occupent, les systèmes et les gens qui y travaillent pour nous faciliter la vie, pour acquis. Au final, au coeur de cette métropole massive, technologique et connectée que 36 millions d'êtres humains appellent maison, chacun d'entre-nous possède sa propre vie, ses propres rêves, avec ses talents, ses choix et ses problèmes. Et nous sommes tous plus proches et liés les uns aux autres que nous ne voudrions bien l'admettre.

Pour moi, après avoir passé 5 ans dans un petit village des montagnes de Gunma au nord-est de Tokyo, le manque d'ubuntu de la capitale était insupportable... D'être témoin de l'accident m'a appris qu'il ne manquait pas... C'était juste un peu différent. Et étrangement, il a fallu cet événement tragique pour que j'apprenne à apprécier de vivre dans cette ville, et pour apprécier sa complexité.

• •
Note de l'éditeur : La galerie suivante est totalement dépourvue de contenu choquant (SFW).
Les iamges servent à illustrer cette journée et ne sont pas inappropriées.

• •

Galerie :

AkihabaraNews sur Flickr:

Photos : Nayalan Moodley, AKA DarcNoodles
Le contributeur 
Nayalan Moodley d'AkihabaraNews est un freelancer spécialisés dans les mots, la photo, la vidéo, le design et les illustrations (blog).

Source: 

Related Articles

Scene in Tokyo - AkihabaraNews.com

UNE SCENE A TOKYO
...où nous fonçons tête baissée en plein cliché et nous amusons des homonymes et jeux de mots pour raconter notre vie quotidienne, notre travail ainsi que notre existence de mammifères bipède conscient la plupart du temps dans la très, très grande ville... avec des caméras dans nos poches !

Online Electric Vehicle (OLEV) - Le futur des transportes et de l’énergie existe à Gumi en Corée du Sud

Je suis convaincu que certqines des idées les plus cool et les plus innovantes, ainsi que leurs applications pratiques, viennent de Corée. Je mets le sujet de cette articles dans cette catégorie.

La ville de Gumi en Corée du Sud prouve que les solutions pour les problèmes de transport et d’énergies EXISTENT...