JAPAN & ASIA TECH • COOL AND CULTURAL NEWS

Langues

Dans une boîte à chaussure japonaise : l'accoustique de l'appartement de Branden Kirchmeyer

Branden Kirchmeyer - AkihabaraNews.com

Déménager au Japon, devenir un prof d'anglais, allumer son ordinateur et un micro USB puis enregistrer et retoucher sa musique dans un appartement minuscule. Cette petite tranche de vie appartient à Branden Kirchmeyer, qui vient de Buffalo, à New York. Voici la technologie, la musique, et l'histoire derrière tout ça.

• • •

Nous avons la technologie, tout le monde peut le faire; mais tout le monde ne devrait pas
Un ordinateur portable, c'est bien, mais en fait, maintenant que pratiquement tout le monde a un smartphone, un périphérique de plus en plus dissocié de la téléphonie réelle, pratiquement n'importe qui peut crier digitalement suffisamment fort pour être entendu. Se lamenter au sujet de la surabondance des voix (souvent indignes) est devenu habituel et 45 ans plus tard, les 15 minutes de Warhol sont devenues 15 secondes stridentes.

Mais nous adorons la technologie. Bien sûr, la plupart d'entre-nous ne l'utilisent pas au mieux, mais en fait nous nous promenons tous avec de véritables petits studios dans nos poches. Si vous avez la motivation pour apprendre, vous pouvez créer du contenu digital avec un surcoût minimal et ensuite le distribuer instantanément auprès de pratiquement toute l'humanité. Pour ceux qui sont à peiiiine assez vieux pour se souvenir de la vie d'avant internet, c'est plutôt au-delà de profond.

Pour l'utilisateur final, le consommateur de créativité, notre technologie a sans aucun doute créé un excès de contenu, mais elle nous a aussi donné un choix pseudo-démocratique : il y a beaucoup de pouvoir dans nos clics, vues et téléchargements, et nous pouvons voter autant de fois que nous le voulons.

La sauce continue à prendre : la musique de Branden Kirchmeyer
Si vous aimez Jack Johnson et que vous aimez Dave Matthews, mais que vous préférez Johnson, alors vous allez aimer Branden Kirchmeyer. Il est jeune, un peu trop neuf et ses chansons sonnent un peu comme si, vous savez, elles avaient été enregistrées dans un appartement minuscule, mais son talent prend bien vite le dessus. Il écrit ses chansons, ajoute plusieurs pistes de guitares, chante, siffle, réalise les choeurs... Peut-être qu'il tape dans les mains... Peut-être un tambourin ? C'est vraiment bon.

Ici à AkihabaraNews, nous aimons beaucoup la musique de Branden, mais nous adorons aussi la façon dont il la produit. Ecoutez-la et rappelez-vous que ce n'est qu'un homme avec une guitare empruntée, un micro à 50$ et un ordinateur portable Toshiba Satellite dans un minuscule apparement japonais à Kumamoto au Japon.

Les avancées technologiques nécessaires pour permettre à Branden d'enregistrer, de retoucher et de distribuer sa musique ont débarqué dans notre vie courante avec une discrétion remarquable, et c'est trop facile d'oublier que ce qui a rendu cet article possible n'existait pas il y a 5 ans. Nous devrions apprécier cela davantage.

Bref, apprécions le produit de quelques-uns de ces technologies modernes :

Interview :
Il y a quelques mois, AkihabaraNews a pu rencontrer Branden à Kumamoto. Si vous aimez sa musique et que vous voulez en apprendre plus sur l'accoustique de son appartement, écoutez l'interview ci-dessous. Vous pouvez aussi en apprendre plus sur Branden sur Facebook.

Il faut nous pardonner pour la qualité de l'audio : nous avons tous cette merveilleuse technologie, mais il faut bien avouer que Branden s'en sort bien mieux dans son appartement minuscule que nous avec un iPad Mini et un micro dans un café au sud du Japon.

• • •

Photo: Fernando Rosenberg
Images: AkihabaraNews.com
Audio: Branden Kirchmeyer on Soundcloud

 

Source: