La Technologie Japonaise Venue du Futur !

TJVF - La Technologie Japonaise Venue du Futur ! - AkihabaraNews.com

Cette semaine le TJVF se sent honteux pour la BBC qui a publié un article très inapproprié et largement trop généraliste sur la technologie et la culture au Japon, plus spécifiquement sur le phénomère "otaku", et qui cherche trouver là la source principale du déclin de la population japonaise et des céliataires qui restent chez eux, parce que bon, ça pourrait être quoi d'autre ? Wow Japon, tu es tellement fou !

• • •

Bienvenue à la Technologie Japonaise Venue du Futur !

Ici au Japon, avec le décalage horaire, c’est vraiment le futur. Le rendez-vous hebdomadaire TJVF est notre couverture plus ou moins technique de 2 à 5 histoires particulièrement marquantes dans le domaine de la technologie japonaise. Soyez les premiers au courant de ce qui s’est passé pendant que les USA dorment encore, et faites un tour sur Akihabara News tous les vendredis, et BAM ! Vous êtes en avance sur tout le monde, et c’est gagnant gagnant.

:: TJVF – 25 octobre 2013 ::

• La BBC fait des généralisations et des conclusions hâtives pour laisser supposer que la culture otaku est la raison du problème de population au Japon, et au passage, elle fait se poser la question au TJVF de savoir à quel point un journaliste doit étudier pour se retrouver à la BBC parce que franchement, ça ne doit pas être beaucoup
Bon, c'est super tentant d'en rester là et de cantonner ce TJVF à ce titre, mais il faut peut-être donner quelques explications.

Tout d'abord, chacun sait que la culture japonaise est unique. L'archipel, historiquement isonlationniste, est l'habitat de ce qui doit probablement être la plus grande population monoculturelle sur terre, et en dehors de tout cataclysme, probablement la dernière. Une majorité estime que la population au Japon est à 95-98.5% d'une ethnie japonaise, et ça fait 127 millions de personnes environ (même si le déclin arrive, rapidement).

Bien entendu, une grande partie du monde extérieur est curieux au sujet du Japon, mais quand ce même monde extérieur obtient quelques petites bribes d'informations, ça dégénère en conclusions hâtives, ignorant de manière éhontée l'interaction dynamique mais pas si complexe entre des concepts comme la "causalité"  et la "corrélation" et les fait que "les exemples isolés et les exceptions ne sont les indicateurs de rien du tout". C'est pas pour embêter le monde mais c'est de la logique élémentaire, non ?

Okay, donc cet article qui n'a que quelques heures apporte un soutien de façade au problème du déclin de la population japonaise avant de peindre le portrait de deux pathétiques, ultra pauvres types et de leur style de vie déconnecté du réel et obsédé par la technologie, avec les petites amies virtuelles en supplément, et d'ajouter que ça doit être une partie du problème. Comme si ces deux marginaux radicaux qui sont amoureux de leur Nintendo DS étaient les témoins d'un style de vie particulier. A la fête de la science de l'école élémentaire peut-être que ça pourrait être une hypothèse valide, mais étant donné que la technologie propre aux petites amies virtuelles a... Oh, largement moins d'une dizaine d'années, peut-être cinq ou six ans et que le déclin de la population japonaise a commencé... Oooh, il y a trente ans ou quelque chose comme ça, ça serait une hypothèse valide pendant environ quinze secondes. Enfin, pour quelqu'un qualifié pour écrire sur le Japon, en tout cas. Quelqu'un qui ne parlerait pas de la Nintendo DS comme d'une "petite tablette nomade". Eh beh, ça en dit long.

Et oui, il y a un lien ci-dessous. C'est ce qu'on fait au TJVF, on trouve des news sympas sur le Japon et on donne le lien avant tout le monde. Mais aujourd'hui, nous ne voulons pas vraiment que vous cliquiez dessus, parce que ce ne sont pas vraiment des news sympas. Pas une tragédie ou un conflit, non, juste pas sympa dans le sens où ce n'est pas bien fait.

A la place nous aimerions que les lecteurs allument quelques-uns de leurs neurones et... Non, attendez, en fait ça serait vraiment cool si c'était les journalistes qui faisaient ça. Ou les deux, svp. Et réfléchissez un petit instant à la généralisation à outrance et au stéréotypage agressif. Déclarer que l'existence de deux supergeeks est la preuve d'un courant culturel c'est... mmmh... comme de voir Steve Nash et Larry Bird s'entraîner au baset ensemble. Parce que vous savez, ils sont tous les deux pros, donc ça paraît logique d'en déduire que tous les joueurs de la NBA sont de grands hommes blancs avec des cheveux blonds et/ou de surfer. Et ensuite, parce que vous êtes trop fainéant pour allumer la télé et regarder un match de la NBA parce que vous pensez que, à cause de ces deux gars c'est "que des blancs qui jouent au basket. Parce que c'est comme Nash et Bird, mon gars". Et ensuite, vous allez en ligne, vous prenez la portée médiatique de la British Broadcasting Corporation et vous criez "IL N'Y A QUE DES BLANCS DANS LA NBA !!!".

Ne croyez pas ce qu'on dit. Ne lisez pas cet article de la BBC. Si vous voulez vraiment lire quelque chose de bien sur le problème de la population japonaise, lisez ce superbe article du Guardian dont le lien est ci-dessous. Il ne fait pas partie des FF mais dans ce cas, nous ferons une exception.

Oh, et pour finir, mais c'est important aussi, le japonais moyen pense AUSSI que les adultes qui aiment les animés ou les consoles sont puérils, attardés ou complètement déconnectés. Le mot "otaku", au cas où la BBC ne le saurait pas, est en fait un terme péjoratif japonais. En dehors de la minuscule communauté d'humains à laquel se terme convient, ce n'est vraiment pas un terme affectueux.

Oh, et pour finir pour de vrai, quand vous entendez le fameux “Ces japonais, ils sont fous avec leurs coutumes bizarres”, pensez à ceci : quand les japonais pensent au monde occidental, aux gens qui sortent de chez eux, qui marchent sur la saleté, qui marchent sur des particules de matières diverses sur le trottoir, qui vont dans des toilettes public dans lesquelles une tâche sombre sur le sol, composée d'un fluide peut être corporel déposé 12 ou 24 heures avant, et qui ensuite rentre chez eux et passent la porte comme ça, pour aller là où il vivent, là où ils vont toucher le sol, là où leurs enfants jouent peut-être... Imaginez à quel point ça doit être bizarre et répugnant.

Vous voyez, ça marche dans les deux sens.

[TWO JAPANESE MEN PREFER VIRTUAL WOMEN - BBC] <- Ne lisez pas celui-là.
[WHY HAVE YOUNG JAPANESE PEOPLE STOPPED HAVING SEX - GUARDIAN] <- Lisez celui-là.

C'était le TJVF en direct du futur, et c'est tout pour aujourd'hui.

• • •

Tokyo at Night image via PhotoEverywhere.

Source: