La Technologie Japonaise Venue du Futur !

JTFF - Japanese Technology from the Future Friday! - AkihabaraNews.com

Cette semaine, les fabricants de téléphones japonais tremblent à l'idée que NTT Docomo vende enfin les prodits Apple, et devinez quoi, parmi toute une liste de génies, un des ingénieurs en chef travaillant sur l'iPhone parle japonais et a passé du temps au Japon durant ses études dans le cadre d'un programme d'échange.

• • •

Bienvenue à la Technologie Japonaise Venue du Futur !

Ici au Japon, avec le décalage horaire, c’est vraiment le futur. Le rendez-vous hebdomadaire TJVF est notre couverture plus ou moins technique de 2 à 5 histoires particulièrement marquantes dans le domaine de la technologie japonaise. Soyez les premiers au courant de ce qui s’est passé pendant que les USA dorment encore, et faites un tour sur Akihabara News tous les vendredis, et BAM ! Vous êtes en avance sur tout le monde, et c’est gagnant gagnant.

:: TJVF – 20 septembre 2013 ::

• L'iPhone 5S/C, un oiseau de mauvais augure (maintenant que NTT Docomo s'est lancé)
Ce n'est pas un fait très connu dans le monde, et c'est plutôt contre-intuitif, mais le Japon est le grand retardataire dans le gran ballet des smartphones. Bien entendu, il y avait des téléphones très technologiques avec des récepteurs TV, du paiement mobile et même du GPS ainsi que des navigateurs web rudimentaires (un format auquel se raccrochent encore bon nombre de sites japonais), et le Japon était heureux comme ça. Mais, même s'ils ne le savaient pas encore, les japonais désiraient la connectivité des smartphones. Du coup, quand un truc énorme est arrivé de Cupertino, CA, les consommateurs furent conquis et les fabricants japonais, les mains vides et choqués, dans l'embarras. Voyez-vous, quelques essais de Blackberry mis à part, l'iPhone 3GS est vraiment le premier smartphone qui a compté au Japon et quand le 4 est sorti, la partie était finie. Au milieu des grands opérateurs dubitatifs, le relativement nouveau Softbank a bientôt fait de l'iPhone le smartphone le plus vendu au Japon parmi tous les téléphones mobiles. Il a fallu des années pour que les fabricants japonais et les autres opérateurs rattrapent leur retard et commencent à vendre désespérément des modèles de chez Samsung,Toshiba, Panasonic, Sony et d'autres. Pour ajouter de l'huile sur le feul, la plupart des alternatives à l'iPhone tournent sous une version ou une autre d'Android par Google. L'opérateur japonais au - KDDI s'est finalement lancé pour mettre l'iPhone en vente et maintenant, c'est NTT Docomo qui offre à sa part de marché majoritaire l'écosystème iPhone. Le public japonais veut des iPhones, et pour le moment, l'avenir n'est pas brillant pour les fabricants japonais.

[J-HANDSET MAKERS SERIOUSLY FRETTING - JAPAN TIMES]

• Un ingénieur responsable du design de l'iPhone 5S Design a étudié au Japon
Pour continuer avec le thème de l'iPhone au Jpaon, le TJVF a appris qu'un des ingénieurs en chef d'Apple, Daniel Jarvis, qui fait partie de l'équipe derrière pas mal de trucs relatifs à l'iPhone et de la technologie de lecture d'empreinte de l'iPhone 5C, parle japonais et a étudié l'ingéniérie mécanique et le japonais à la célèbre Kyushu University, située à Fukuoka, la 6ème plus grande zone métropolitaine du Japon. Considérant les performances aléatoires des fabricants japonais, le TJVF se demande... Combien d'ingénieurs derrière le nouveau smartphone Xperia de Sony ont passé du temps à étudier à l'étranger ? Hein Sony, un commentaire ?

[IPHONE 5 ROCKSTAR DESIGN TEAM - TELEGRAPH UK]

C'était le TJVF en direct du futur, et c'est tout pour le moment.

• • •

Tokyo at Night via PhotoEverywhere.

Source: 

Related Articles

Pages