Vanilla Air - Est-ce que cette compagnie low cost pourra sortir du lot ?

Vanilla Air - Est-ce que cette compagnie low cost pourra sortir du lot ?

AirAsia Japan, une des compagnie aérienne low-cost (LCC) japonaise, dans un effort pour sortir du lot, a annoncé hier le changement du nom de la marque et de la compagnie pour “Vanilla Air” en novembre.

AirAsia Japan a été créée conjointement en juillet 2011 par ANA et AirAsia (Malaisie) et a démarré en août 2012 mais a eu du mal avec la concurrence des autres lignes aériennes low-cost ou non.

Avec l’annonce de la compagnie, c’est une nouvelle étape vers une offre différente et tout commence par ce changement de nom vers Vanilla Air.

Quant à savoir pourquoi ils l’ont renommée ainsi, Tomonori Ishii, président d’AirAsia Japan, a annoncé “La vanille est une produit alimentaire très populaire auprès des clients. On la fait pousser avec un grand soin et elle représente la qualité”.

Mais la véritable signification cachée derrière le terme “vanille” ne passe pas inaperçu auprès des observateurs japonais. Certains se sont demandés si cette nouvelle étape annonçait plus, ou moins d’offres. Un blogger japonais a commenté en disant que s’ils voulaient faire une compagnie aérienne avec un nom alléchant, ils auraient pu choisir autre chose comme “Manju Airlines” (la manju est une pâte de haricot sucrée japonaiseà.

Un autre blogger japonais a fait une observation : “Je pense que “Vanilla” sera dur à prononcer pour les japonais et certaines personnes pourraient même louper leurs vols”.

Sur le marché des vols domestiques, Vanilla Air sera en compétition avec Peach Aviation, une des plus grosse compagnies low-cost du Japon. Elle est aussi en lien avec ANA et est basée à l’aéroport international de Kansai (Osaka) et a lancé ses vols réguliers en mars 2012. Ils possède 8 filiales dans des villes japonaises et 3 à l’étranger. Les observateurs estiment qu’une des raisons pour laquelle cette compagnie s’en sort est qu’ils se concentrent sur un service à la japonaise poli et délicat tandis que les autres compagnies low-cost offre le service minimum à leurs passagers. Par exemple, ils offrent une expérience de vol agréable aux passagers. Peach Aviation leur permet de profiter d’un service de téléchargement de contenu gratuit avec des films, des jeux, des magazines, etc… à l’aéroport et ils proposent des plats à bord dont certaines qui suivent la thématique de la pêche (comme les glaces).

On ne sait pas encore si Vanilla Air fera la même chose.

A ce jour, AirAsia Japan ne s’en sort pas vraiment au niveau de l’occupation des sièges et souffre de la différence de perception entre ses services low-cost et les services haut de gamme d’ANA. AirAsia Japan a annoncé en juin 2013 une refonte de leurs services et au passage, qu’ils changeraient de nom.

Dans le marché des compagnies aériennes japonaises, il paraît que 2012 a marqué l’avènement des compagnies low cost. Certaines des nouvelles compagnies domestiques low cost ont été créées en 2012 et qu’elles ont du affronter la concurrence des autres compagnies low cost ainsi que des grosses compagnies Japan Airlines et ANA.

Il y a quelques années, la plupart des gens au Japon n’avaient aucune idée de ce qu’une compagnie aérienne low cost était. Elles sont apparues tardivement et lentement au Japon comparé aux autres pays. Tout a commencé avec Jetstar Airlines (Australie) qui a établi une ligne entre Tokyo et Cairns et Gold Cost en 2007 pour le prix de 8000 yen. Après cela, de nombreuses compagnies étrangères se sont lancées à leur tour dans les villes japonaises.

Images par :
Nikkei
nippon.com

Source: