Online Electric Vehicle (OLEV) - Le futur des transportes et de l’énergie existe à Gumi en Corée du Sud

Online Electric Vehicle (OLEV) - Le futur des transportes et de l’énergie existe à Gumi en Corée du Sud

Je suis convaincu que certqines des idées les plus cool et les plus innovantes, ainsi que leurs applications pratiques, viennent de Corée. Je mets le sujet de cette articles dans cette catégorie.

La ville de Gumi en Corée du Sud prouve que les solutions pour les problèmes de transport et d’énergies EXISTENT...

L’Online Electric Vehicle (OLEV), développé par le Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST), est un véhicule électrique qui peut être rechargé à l’arrêt ainsi qu’en roulant, évitant ainsi le recours aux arrêts dans des stations de recharge. Du coup, un tramway OLEV ne nécessite pas de pantographe pour capter l'électricité des fils suspendus au dessus de la route.

Après le développement et la commercialisation des trams OLEV dans un parc d’attraction de Séoul et de bus au campus du KAIST, c’est toute la ville de Gumi en Corée du Sud qui, à partir du 6 août, propose à ses habitants des transports publics OLEV.

Deux bus OLEV circuleront sur une ligne entre la gare de Gumi et le quartier In-dong sur une distance totale de 24km. Les bus recevront 20kHz et 100kW (136 chevaux) d’électricité avec une efficacité de transmission de 85% tout en conservant un vide d’air de 17 cm entre le dessous du véhicule et la route.

La technologie OLEV est un véritable bouleversement qui accélère le développement de véhicules entièrement électriques en en faisant une option viable pour les systèmes de transports publics ou pour le particulier. Ceci passe par la résolution des problèmes des véhicules électriques tels que le prix, le poids, la taille, l’autonomie et le manque d’infrastructures de charge.

Les OLEV reçoivent de l’énergie via l’utilisation de la technologie “Shaped Magnetic Field in Resonance” (SMFIR). La SMFIR est une technologie nouvelle qui a été présentée par le KAIST et qui permet aux véhicules électriques de récupérer de l’énergie électrique via la surface de la route en circulant. L’énergie provient de câbles électriques situés sous la surface de la route qui créent des champs magnétiques. Elles sont récupérées par un appareil situé sous le véhicule OLEV qui transforme ces champs en électricité. La longueur de câblage installée sous la route représente environ 5 à 15% de la longueur totale, ce qui fait que seulement quelques sections de route doivent être refaites pour les installer.

Les OLEV possèdent une petite batterie (du tiers de la taille des batteries traditionnelles équipant les véhicules électriques). Le véhicule répond aux standards EMF des 62.5 mG ce qui est dans les marges de sécurité pour la santé humaine. La route possède aussi une fonction intelligente lui permettant de différencier les bus OLEV des voitures traditionnelles et n’activant les segments alimentés que lorsqu’un véhicule OLEV est détecté afin d’éviter une exposition EMF superflue et limitant la consommation. A ce jour, la technologie SMFIR envoie 60kHz et 180kW d’énergie aux véhicules de manière stable et constante

Dong-Ho Cho, professeur en ingénierie électrique et directeur du Center of Wireless Power Transfer Technology Business Development au KAIST a dit :

"It's quite remarkable that we succeeded with the OLEV project so that buses are offering public transportation services to passengers. This is certainly a turning point for OLEV to become more commercialized and widely accepted for mass transportation in our daily living."

Après le succès de la mise en place de deux bus OLEV d’ici la fin de l’année, Gumi envisage d’ajouter dix autres bus d’ici 2015.

 

Source: